COMMENT UTILISER EMERADE® ?

Lisez attentivement la notice avant d’utiliser cet auto-injecteur. En cas d’urgence, suivez les instructions figurant sur l’auto-injecteur.

etape1-utilisation-emerade
  • Retirez le capuchon
etape2-utilisation-emerade
  • Appliquez Emerade® contre la face externe de la cuisse avec un angle de 90° puis appuyez fermement jusqu’à ce que le manchon de protection de l’aiguille soit rétracté.
  • Vous entendez un bruit sec au moment où le dispositif s’active et l’aiguille pénètre dans la cuisse.
  • Maintenez Emerade® contre la cuisse pendant 5 secondes.
  • Massez légèrement autour du site d’injection.

Ensuite, même si les symptômes semblent s’améliorer, composez le 15 (pour la France) ou le 112, demandez une ambulance, indiquez que vous avez eu un choc anaphylactique (prononcer « anna-fill-actique ») et que vous avez reçu une injection intramusculaire d’adrénaline.

Le professionnel de santé qui vous prendra en charge récupérera l’auto-injecteur utilisé.

En attendant l’ambulance, allongez-vous, les pieds surélevés à moins que cela vous empêche de respirer. Dans ce cas, vous devez rester assis. Demandez à quelqu’un de rester à vos côtés.

Les patients inconscients doivent être allongés sur le côté en position latérale de sécurité.

emerade-video

IMPORTANT

Une 2ème injection peut être nécessaire si les symptômes ne s’améliorent pas ou s’aggravent dans le 5 à 15 minutes qui suivent la 1ère injection.

C’est pourquoi VOUS DEVEZ TOUJOURS AVOIR DEUX AUTO-INJECTEURS SUR VOUS.

Emerade® existe sous 3 dosages reconnaissable par un code couleur :

  • 150 µg (jaune)
  • 300 µg (vert)
  •  500 µg (rouge)

Il est important de respecter la dose prescrite par votre médecin.

COMMENT VERIFIER SI VOTRE AUTO-INJECTEUR A ETE CORRECTEMENT ACTIVE ET L’ADRENALINE A ETE DELIVREE ?

Suite à l’utilisation de l’auto-injecteur Emerade® en suivant ces instructions, vous pouvez vérifier si l’auto-injecteur a correctement été activé :

Déploiement du manchon de protection

Avant toute activation, le manchon de protection de l’aiguille est en position normale.

Après utilisation, le manchon de protection de l’aiguille est déployé.

Si le manchon de protection de l’aiguille ne s’est pas déployé, l’auto-injecteur n’a pas été activé.

Un auto-injecteur Emerade® activé et ayant correctement administré une dose d’adrénaline aura la fenêtre de contrôle colorée et le piston visible.

La photo ci-dessus s’appliquent à tous les auto-injecteurs Emerade® indépendamment du dosage (150, 300 et 500 microgrammes).

Vérification de la fenêtre de contrôle

La flèche sur l’étiquette de l’auto-injecteur indique où l’étiquette peut être soulevée afin de révéler la fenêtre de contrôle.

Emerade® 150 microgrammes

Après activation de l’auto-injecteur et injection d’adrénaline, la fenêtre de contrôle apparait jaune.

Emerade® 300 microgrammes

Après activation de l’auto-injecteur et injection d’adrénaline, la fenêtre de contrôle apparait verte.

Emerade® 500 microgrammes

Après activation de l’auto-injecteur et injection d’adrénaline, la fenêtre de contrôle apparait bleue.

Si la fenêtre de contrôle laisse apparaitre une solution incolore (solution d’adrénaline), l’auto-injecteur n’a pas délivré correctement la dose d’adrénaline.

Si votre auto-injecteur d’adrénaline Emerade® ne s’active pas immédiatement, une nouvelle tentative doit être faite en appliquant une force supérieure en repositionnant l’auto-injecteur contre le site d’injection prévu.


En cas d’échec, utilisez immédiatement votre deuxième auto-injecteur.

Tout auto-injecteur suspecté de ne pas avoir fonctionné comme prévu doit être conservé pour faire l’objet d’un signalement et d’une investigation. Ces auto-injecteurs doivent être retournés à votre pharmacie en signalant qu’ils doivent faire l’objet d’une investigation qualité.


ATTENTION

Une injection accidentelle dans les mains ou les pieds peut entraîner une interruption de l’irrigation sanguine de l’extrémité du membre concerné. En cas d’injection accidentelle dans ces zones, consultez immédiatement le service des urgences de l’hôpital pour recevoir un traitement.

Déclaration des effets indésirables :

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin, pharmacien ou infirmier/ère. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le portail de signalement des évènements sanitaires indésirables du ministère chargé de la santé : www.signalement-sante.gouv.fr.